Les compétences de certains artistes judiciaires, ces professionnels qui se consacrent à dessiner des visages de personnes décédées, sont vraiment impressionnantes. Cette fois, nous voulons parler d’un professionnel en particulier qui, contrairement à la plupart des spécialistes de la criminalistique, n’a pas eu recours à une approche assistée par ordinateur, mais a plutôt utilisé ses mains.

Pour Oscar Nilsson, un archéologue et sculpteur suédois spécialisé dans la reconstruction de visages humains, le nombre d’heures consacrées à chaque reconstruction pourrait facilement atteindre les 200. Bien sûr, Nilsson utilise des crânes imprimés en 3D de ses « muses » pour préserver les excavations squelettiques originales. Cependant, le reste des traits du visage sont sculptés à la main.

En 1996, il a ouvert une société appelée O.D. Nilssons. L’entreprise collabore avec des musées du monde entier pour les aider à restaurer le visage de personnes dont les sépultures ont été découvertes lors de fouilles archéologiques. « Le visage humain est un motif qui ne cesse de me fasciner. La variation de la structure sous-jacente ainsi que la variété des détails semblent infinies. Et tous les visages que je reconstruis sont uniques. Ce sont tous des individus », a déclaré l’artiste sur son site Web.