L’artiste français Cal est un vandale. Mais ses méfaits ne sont ni impolis ni destructeurs. Plutôt intelligent, créatif et joyeux. Mais surtout, inclusif. L’artiste de rue lyonnais saupoudre leurs œuvres dans des lieux urbains, les laissant interagir avec leur environnement.

Pensez aux poissons peints «s’échappant» d’un tuyau de vidange ou à un panneau de signalisation rouge et blanc «devenant» Waldo.