L’artiste taïwanais Tung Ming-Chin maîtrise parfaitement la transformation du bois en sculptures songeuses et émotives. Ses pièces soigneusement polies se transforment au fur et à mesure que le spectateur les contourne, révélant lentement des surprises.

Traitant souvent de thèmes liés à l’émotion intérieure et à l’esprit subconscient, ses sculptures montrent régulièrement des figures emprisonnées dans le bois, se pressant contre la couche extérieure pour tenter de se libérer.