Cela fait quelques années que la moquette n’a plus la cote. C’est en partie à cause de l’augmentation  des allergies. Pourtant, elle garde de très bons atouts comme sa capacité d’isolation thermique et acoustique, sa douceur, et sa grande diversité de prix.

@wikipedia

@wikipedia

La moquette est un des revêtements de sol le plus doux, le plus chaud et le moins cher! Son placement est facile, mais son entretien est délicat lorsqu’il faut enlever taches et poils d’animaux…
Une moquette est composée de trois parties. Il y a le dossier (face du dessous), la toile portante (partie fixante), et la couche supérieure (velours).

Les différentes structures du velours
On appelle velours, la partie supérieure de la moquette. Ce nom prête souvent à confusion car la moquette peut avoir différents aspects et être composée de divers matériaux.
Il existe quatre types de velours :

  • Le tapis bouclé > C’est la moquette la plus simple et, en principe, la moins chère. Son avantage est de ne pas s’encrasser facilement. Par contre, elle a pour inconvénient de ne pas être la plus confortable.
  • Les mèches coupées > La surface de ce type de tapis est lisse et douce. Elle présente généralement des effets d’ombres car elle a été frottée dans un sens déterminé. Cet aspect permet de moins voir la saleté…
  • Le tapis frisé > C’est une moquette dont les boucles ont été coupées et torsadées. Cela donne une surface vivante.
  • Le tapis à poils longs ou courts > Plus les poils sont longs, plus le tapis est confortable. Mais cet avantage peut se transformer en inconvénient en ce qui concerne l’entretien et la durée de vie. Un tapis à poils courts sera plus résistant car seule l’extrémité peut s’user.

Conseil: évitez de placer une moquette à poils longs dans les chambres.

Moquette bouclée
Moquette frisée
Moquette poils longs
Moquette mèches coupées

 

Les matériaux
Comme mentionné ci-dessus, la moquette est composée de différentes parties, et donc de divers matériaux.
Le dossier est réalisé en caoutchouc mousse ou en jute. Sachez que le jute est plus résistant et plus robuste, mais qu’il est moins confortable.
Le velours, partie supérieure, peut se composer de laine, de matériaux synthétiques ou encore de fibres naturelles. Il est bien sûr évident que le choix de cette matière détermine la résistance de la moquette.

  • La laine > Produit totalement naturel, elle allie beauté, chaleur et douceur. Les fibres de laine ont beaucoup de ressort, ce qui empêche les poils de s’aplatir. De plus, la laine repousse l’humidité, résiste aux impuretés et s’enflamme très difficilement.
  • Les matériaux synthétiques > Le polyamide est la meilleure des fibres synthétiques, il est luxueux, a du ressort, et est doux au toucher. De plus, grâce à un traitement spécial, il peut devenir antistatique et résistant aux impuretés.

Le polypropylène est plus dur et donc moins confortable que les autres fibres. C’est néanmoins un matériau très résistant à l’usure et à l’humidité.
Le polyester est doux et robuste mais manque de ressort. Il est généralement combiné avec d’autres fibres.

  • Les fibres naturelles > Très à la mode en raison de la conscience écologique, le coco, le sisal, le jute et le seagrass sont les nouvelles fibres naturelles. Ces matériaux sont bon marché, solides, et résistants aux impuretés. Leur surface est rugueuse et dure. Le seul inconvénient est qu’ils peuvent changer de couleur s’ils sont trop exposés à la lumière.

Conseils
Lors de l’achat, examinez attentivement l’étiquette du tapis. Vous y trouverez son nom, son prix, les dimensions dans lesquelles il est disponible, les matériaux dont sont composés le dossier et le velours, mais aussi le poids du velours. Pour ce dernier, notez que plus le nombre de grammes par mètre carré est élevé, plus le tapis est solide et résistant à l’usure.
Veillez également à la densité du velours. Elle est exprimée par une fraction. Plus celle-ci est petite mieux c’est.