La façon dont les gens perçoivent les chats noirs varie selon les cultures, mais en Occident, ils sont généralement associés à l’obscurité, la mauvaise foi et la mort. Cependant, l’artiste Jenny Jinya veut changer cela. Pour elle, la couleur de la fourrure n’a pas d’importance.

Il n’y a pas si longtemps, elle a créé une bande dessinée sur la vie d’un chat noir. Elle est immédiatement devenue virale, alors Jenny a décidé d’en faire une suite. « Il existe des dizaines d’affiches et d’infographies contenant diverses statistiques sur les animaux abandonnés ou maltraités. Beaucoup connaissent les problèmes, mais ces informations sont vite oubliées », a expliqué Jenny. « J’essaie de donner une voix aux victimes avec mes bandes dessinées. Je veux que les animaux affectés puissent raconter leurs propres histoires. J’espère que je pourrai sensibiliser les gens de cette façon. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.