Tandis que de nombreux artistes de rue choisissent des bâtiments abandonnés comme toiles pour leurs chefs-d’oeuvre, l’artiste de rue néerlandais Jan Is De Man a choisi de changer de voie en réalisant des oeuvres vivantes pour les communautés locales qui souhaitent se connecter. Son objectif est de créer des projets « où chacun peut s’identifier » en demandant l’implication des résidents qui les commandent.

Le plus récent cadeau de Jan Is De Man à un quartier est une bibliothèque murale fantaisiste à trois niveaux sur un immeuble à Utrecht, aux Pays-Bas. L’artiste a été aidé par son collègue Deef Feed qui a travaillé avec lui sur quelques autres peintures murales et est copropriétaire de leur boutique de tatouage « Blackbook Tattoos » au centre d’Utrecht.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.