Cet homme a probablement construit la maison la plus étroite à Beyrouth pour bloquer la vue de son frère sur la mer

La population croissante de nombreuses régions incite les promoteurs urbains à se gratter la tête pour faire de la place pour tout le monde. La terre étant chère et peu abondante, la seule option logique est de construire des structures hautes plutôt que larges. Cette solution a permis de créer de nombreux bâtiments dans le monde entier, plutôt «maigres» et parfois même amusants. Cependant, même si cela peut sembler une explication logique, tous les bâtiments ne sont pas construits simplement pour utiliser tout l’espace disponible. Il s’est avéré que le bâtiment le plus étroit de Beyrouth, au Liban, n’a probablement pas été construit à cause du manque d’espace, mais bien de la maigreur.

La maigre maison, qui mesure environ 60 centimètres de large et 4 mètres de large, est appelée Al Ba’sa en arabe, ce qui se traduit par The Grudge.

Le nom de cette structure en forme de mur fait allusion à son histoire. Selon l’histoire bien connue des habitants, la maison a été construite dans les années 1950 à la suite d’une querelle entre deux frères.

À l’époque, les frères et soeurs ont hérité des terres de leur père. Cependant, ils n’ont pas pu se mettre d’accord sur ce qu’il faut construire sur le terrain. L’argument s’est encore aggravé lorsqu’une partie du terrain a été coupée par divers projets d’infrastructure municipale, le laissant étrangement façonné et proche de la route.

Le frère à qui appartenait cette terre aux formes étranges a décidé de démontrer sa petitesse ou son ingéniosité – selon son point de vue – en construisant une structure extrêmement étroite mais habitable.

Pourquoi il ferait une telle chose, vous pouvez demander? Eh bien, il s’avère que le grand bâtiment est parfaitement situé pour bloquer la vue sur la mer d’un million de dollars, que l’on pouvait déjà voir de la maison de son frère.

Après la construction du bâtiment, tout ce que le frère a pu voir de sa maison était visible, ce qui a entraîné une diminution de la valeur de la propriété. Ainsi, le bâtiment maigre est devenu une incarnation d’une rancune entre deux frères et sœurs.

Pendant très longtemps, le bâtiment, qui ne compte que deux appartements à chaque étage, a servi de maison de passe et est ensuite devenu un refuge pour les familles fuyant la guerre.

Aujourd’hui, le bâtiment est habité et rappelle une longue inimitié. Il semble que le bâtiment restera longtemps en place, car selon la loi locale, il est trop petit pour être construit, il est donc plus logique de le laisser tel quel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.